Rencontre avec Gérard Neyrand

    Proposé par lu 10672 fois
    Rencontre avec Gérard Neyrand
    Date : 2013-04-16
    Heure : 21:00
    Evénements Alters
    CMS

    ans le cadre du Groupe de Confrontation aux énoncés de macro-culture, en vue de la préparation des prochaines journées d’ALTERS sur « Le Familial et le Social »

    Nous vous invitons :

    le mardi 16 avril 2013 à 21h

    à la CMS (communauté municipale de la santé)

     2 rue Malbec à Toulouse, (métro Capitole)

     

    à une « Rencontre avec… » Gérard Neyrand Sociologue. Professeur à l’Université Paul Sabatier Toulouse 3.

    Responsable du CIMERSS (Centre Interdisciplinaire Méditerranéen d’Etudes et de Recherches en Sciences Sociales) laboratoire associatif.

     

    Domaine de recherche

    Longtemps chercheur indépendant dans le cadre du laboratoire associatif CIMERSS, qu’il continue de diriger, Gérard Neyrand a développé son activité de chercheur dans le sens de l’étude des relations privées et leurs diverses formes de régulation. Notamment sociologie de la petite enfance et de la jeunesse, du couple et de la parentalité, et plus globalement des mutations familiales, ainsi que leur rapport aux politiques sociales. Pour cela il a été amené à travailler avec de nombreux organismes commanditaires de recherche, essentiellement dans le secteur public, parmi lesquels le Plan Construction et Habitat, la Caisse Nationale des Allocations Familiales, la Direction de la Population et des Migrations, la Mission Recherche, la Fondation de France, le Ministère de la Culture, l'Agence Nationale de la Recherche. Les derniers travaux réalisés se situent dans une perspective interdisciplinaire, référant outre la dimension sociologique, à l'histoire, le droit, la psychologie, la psychanalyse, l'ethnologie et l'anthropologie.

    Une telle approche met en perspective la régulation interne au domaine privé et la régulation par les politiques publiques et le système marchand. Elle allie une analyse globale de la structuration du "privé" et un approfondissement sur des axes privilégiés, articulant à un noyau central de sociologie de la famille et de la vie privée quatre orientations.

    - La première rend compte de la façon dont sexe et milieu social sont constitutifs des rapports sociaux, et positionnent les individus dont ils sont le support à des places spécifiques au sein des trajectoires de vie. La conjugalité, la parentalité, le divorce et la séparation et sa conséquence fréquente, la vie en situation monoparentale et ses évolutions, représentent les points forts d'approche de cette problématique.

    - La seconde prend comme public privilégié d'approche deux catégories d'âge présentant un intérêt sociologique particulier : la petite enfance et l'adolescence. Il s'agit aussi bien d'analyser le statut social de ces catégories au regard des représentations sociales et des discours savants qui les fondent, que de rendre compte des processus de socialisation qui les concernent compte tenu de leur positionnement particulier dans la famille et dans la société.

    - La troisième aborde la problématique familiale et privée sous l'angle particulier de l'interculturalité. Il s'agit de mettre en évidence le statut et les modalités d'intégration des populations immigrées, au regard notamment de leurs pratiques matrimoniales et de leurs situations conjugales et familiales.

    - La quatrième enfin recoupe les précédentes en ce qu'elle renvoie aux modalités de prise en compte par les politiques sociales ou la société civile des jeunes et des populations précarisées et/ou d'origine étrangère.

    L’intégration en 2005 de Gérard Neyrand comme professeur de sociologie à l’Ufr Staps de Toulouse 3 et dans l’équipe d’accueil Sports, Organisations, Identités (SOI) lui a permis de développer son approche de la place du corps dans les relations sociales, tant au niveau des processus de socialisation qu’à celui des problématiques de la santé, des interactions sociales et des dispositifs de prise en charge des acteurs concernés. 

    Son orientation actuelle participe autant de l’approfondissement des différentes dimensions étudiées que d’une volonté de formalisation dans un cadre théorique original d’un certain nombre de résultats produits. Démarche initiée fin des années 90 avec l’Habilitation à diriger des recherches et le bilan critique des savoirs sur la petite enfance et  la parentalité réalisé pour la Cnaf, et qui se poursuit aujourd'hui tant par des articles-bilan comme « La résidence alternée, réponse à la reconfiguration de l’ordre familial », ou « La parentalité comme dispositif » que par des ouvrages récents comme Le dialogue familial. Un idéal précaire (2009), ou Soutenir et contrôler les parents. Le dispositif de parentalité (2011).

     

    Ouvrages 

    Soutenir et contrôler les parents. Le dispositif de parentalité, Toulouse, érès, 2011.

    Le dialogue familial, un idéal précaire, Toulouse, érès, 2009.

    Les mariages forcés. Conflits culturels et réponses sociales (avec Abdelhafid Hammouche, Sahra Mekboul), Paris, La Découverte, 2008.

    Eveil et socialisation. La place des enfants dans les modes d'accueil (avec Nathalie Fraïoli), Paris, Pros Pages éditions, 2008.

    Préserver le lien parental. Pour une prévention psychique précoce (avec la collaboration de Michel Dugnat, Georgette Revest, Jean-Noël Trouvé), Paris, PUF,  2004.

    Monoparentalité précaire et femme sujet (avec Patricia Rossi), Toulouse, Érès, 2004 (3ème édition 2007).

    La culture de vos ados, Paris, Fleurus, collection « Le métier de parents », 2002.

    L'enfant, la mère et la question du père. Un bilan critique de l'évolution des savoirs sur la petite enfance,  Paris, PUF, 2000 (3ème édition 2011).

    Reconstruire les liens familiaux. Nouvelles pratiques sociale (avec Benoît Bastard, Laura Cardia-Vonèche, Bernard Eme), Paris, Syros, 1996.

    Les couples mixtes et le divorce. Le poids de la différence (avec Marine M'Sili), L'Harmattan, 1996.

    Sur les pas de la Maison Verte. Des lieux d'accueil pour les enfants et leurs parents. Paris, Syros, 1995.

    Mariages mixtes et nationalité française. Les Français par mariage et leurs conjoints, (avec Marine M’Sili), Paris, L’Harmattan, 1995.

    L’enfant face à la séparation des parents. Une solution, la résidence alternée,   Paris, Syros, 1994, nouvelle édition actualisée 2001, troisième édition La Découverte, 2004, quatrième 2009.

    Jeunes défavorisés et vie associative. Les conditions de l’engagement associatif des jeunes (avec Antoine Tomasi), éditions de la  Fondation de France, 1993. 

    Entre clips et looks. Les pratiques de consommation des adolescents (avec Caroline Guillot), L'Harmattan, 1989.

     

     

     

     

    Voir le fichier de format pdf ci-joint : Rencontre avec M. Gérard Neyrand.pdf

    Sauvegarder
    Choix utilisateur pour les Cookies
    Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
    Tout accepter
    Tout décliner
    Essential
    Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, vous ne pouvez pas les désactiver.
    Chat interne
    Accepter